Return to site

Petit guide du vin pour débutants

· Conseils,dégustation,vin,Actualités

Si les termes de Petit Verdot, Zinfandel ou Montepulciano ne vous parlent pas vraiment, alors vous pensez faire partie de ceux qui ne seront probablement jamais de grands connaisseurs de vin. Bien sûr, cela n'exclut pas que vous n'appréciez pas un verre de vin de temps en temps.

Mais au delà de maîtriser, détrompez vous, tout est possible, grâce à ce petit guide du vin avec conseils d’achats et de dégustation édité par Wine hacker ; vous allez vraiment pouvoir choisir, acheter le vin qui vous plait, même vous pourrez apprécier voire jugez pleinement ce que vous goûtez. Et avec un peu de pugnacité, vous pourrez suivre vos amis « les gros connaisseurs ». We’re welcome !

Tchin tchin dans ce petit guide pour débutant tu vas trouver tout ce que tu as toujours voulu savoir…

Tchin tchin : dans ce petit guide pour débutant, tu vas trouver tout ce que tu as toujours voulu savoir…

4 conseils pour faire du Wine-shopping

Des infos, du conseil et du service, tout pour réussir !

Ne faites pas cette erreur de saisir la bouteille à l’étiquette « rassurante » qui attend debout, dans la lumière sur le rayon de supermarché ; mais, optez pour des achats avec du conseil !

La Team Wine Hacker répond à vos questions en toute simplicité. De plus, les bouteilles sont bien stockées dans leur carton au frais et dans les meilleures conditions.

6 à 10 € : la fourchette de prix pour bien démarrer

Le bon vin ne doit pas toujours être coûteux. Entre six et dix euros, c’est la tranche de prix avec un bon rapport qualité-prix pour ne pas vous ruiner. C’est aussi dans cette tranche de prix que vous pourrez allègrement trouver votre bonheur de vin plaisir, fruité et accessible dans tous les sens du terme. Chez Wine Hacker, nous avons répertorié les vins par catégorie* ; vous les retrouverez dans les catégories : Fun et Découvertes !

Blanc, Rosé enfin Rouge pour bien former son palais

Vous vous intéressez au vin, mais comment l’apprécier vraiment, sans expérience ! D'abord, il faut s'habituer au goût, commencez par du vin blanc, ensuite le rosé et tournez-vous ensuite vers le vin rouge

Le vin rouge, de par sa méthode d’élaboration (macération), a un goût plus intense (tannins) et est donc plus difficile à goûter pour les palais novices. Plus la couleur est sombre, plus le vin est complexe, et difficile à déguster !

Plat et vin : respecter tout simplement les couleurs

Vous cherchez un vin pour accompagner un plat : il n’y a pas plus simple que de respecter le jeu des couleurs. Essayez vraiment d’associer les couleurs du plat au vin. À noter que plus le plat est épicé, plus il faut regarder si le vin a un degré d’alcool assez élevé (13.5% Vol) et s’il a été élevé en barrique. Cette règle de base vaut tant pour vin blanc que pour vin rouge. Nous allons vous donner quelles astuces et suggestions un peu plus loin…

Pour mieux vous guider dans le bon choix, Wine Hacker a classé les vins par catégorie pour vous accompagner dans votre quête, recherche du ou des vin(s) :

  • Catégorie "Fun" : vins à boire dans l’année, pour des moments de plaisir et de convivialité.
  • Catégorie "Découverte" : vins typiques pour la région, cépage, climat. Vous allez voir du pays !
  • Catégorie "Icône" : vins de garde et de standing, à réserver pour les belles occasions ; mais également, à faire déguster aux « gros » amateurs de vins.
  • Catégorie "Coups de Cœur" : c'est la sélection "Wine Hacker" des vins pour lesquels le coup de foudre est garanti !

Conseils de dégustation

Préliminaire: La dégustation, c'est appliquer quelques principes (robe, arômes, goût... tralala, tout le jargon de la sommellerie)... et bien non.

Soyez rassuré.e.s *, déguster un vin, c'est faire intervenir tous ses sens (visuel, olfactif, gustatif) : cela demande un travail de mémorisation, méditation et d'introspection.

Commencez par faire tourner le vin lentement dans le verre, posez le nez au dessus du verre et essayez de deviner les arômes... pas évidemment ! Normal, il faut faire marcher les méninges.

Ensuite, prenez une gorgée de vin, laissez le vin tourner un instant en bouche (fermez les yeux si besoin), exprimez ce que vous ressentez en laissant échapper vos mots ! Et voilà c'est le début d'une vocation... Envie d'en savoir plus, alors à vos verres !

Que signifie le sucré & cie dans le vin ?

Nous lisons ces termes souvent sur les étiquettes des bouteilles ou dans les descriptions. Et bien sûr, nous pouvons plus ou moins imaginer de quoi il s'agit ; mais que signifie exactement ce goût ?

Voici enfin la réponse :

Pour être considéré comme vin sec, la teneur en sucre ne doit pas dépasser quatre grammes par litre. C'est-à-dire que le vin est (presque) complètement fermenté. En outre, cette expression est admise pour une teneur en sucres résiduels de neuf grammes par litre, lorsque l'acidité totale exprimée en grammes par litre est au maximum de deux grammes par litre inférieure à la teneur en sucres résiduels. Vous suivez toujours ?

Pour faire simple, certains vins ont plus d’acidité naturellement et supportent une teneur en sucres résiduels plus soutenue. C’est le jeu de la balance sucré/acidité. À titre d’exemple : Coca-Cola est analytiquement très, très acide (pH de 2,1, contre 3,15 à 3.5 pour le vin) et par conséquent, il faut une tonne de sucre (env.100 g/l de sucres) pour balancer l’acidité ! No Comment…

Par ailleurs dans le vin, l’onctuosité du vin est apportée par le sucre mais aussi par l’alcool ; on parle alors de corps.

Remarquez que la dégustation utilise des termes assez parlant, pour exprimer l’onctuosité du vin : léger, rond, gras, corpulent, généreux, tendre, suave,…

À vous, à présent, de trouver vos mots pour décrire ce que vous ressentez !

Que signifie l’acidité du vin ?

L’acidité du vin joue un rôle principal dans la dégustation, c’est aussi le conservateur naturel du vin.

Il faut savoir que l’acidité naturelle du raisin sera ensuite le système nerveux du vin fini !

L’acidité, c’est le nerf de la dégustation, c’est aussi l’agent du potentiel de garde. L’acidité du vin exprime donc la tension du vin. En dégustation, vous ressentez l’acidité sur toute la longueur de la langue en plein milieu.

Essayez vraiment en prenant une gorgée, vous faites rouler un peu le vin dans votre bouche et là, vous vous sentez comme « électriser », même vous avez la chair de poule ! C’est le coup de foudre.

Remarquez que la dégustation utilise des termes assez parlant pour exprimer cette sensation : frais, tendu, nerveux, fougueux, vif, … et à vous de trouver vos mots pour décrire ce que vous ressentez !

Que signifie les tanins du vin ?

Les tannins qualitatifs et stables au vieillissement sont extraits des peaux de raisin (ceux des grappes et des pépins donnent de l’amertume), grâce à la macération en cuve et au jus obtenu par pressurage. Les tanins du raisin, c’est le squelette du vin, ou encore on peut entendre parler de charpente du vin.

La dégustation utilise des termes assez parlant pour exprimer les tanins du vin : souple, structuré, tannique, charpenté, massif, puissant, robuste, dense, corsé "fullbodied", etc. Parfois, certains vins ont tellement de matière tannique, qu’ils sont même désignés de vins « body buildés ».

À vous de trouver vos mots pour décrire ce que vous ressentez !

À savoir : le cépage le plus tannique, le Cabernet Sauvignon (grande Star Mondial), est le principal cépage rouge (en surface plantée) dans le monde entier.

Et les arômes là-dedans ?

Expressif ou fermé, fruité ou fleuri ? La palette aromatique est aussi large, que vous avez d’imagination et d’exercice. Le jeu des arômes dans le vin, c’est comme une partie de « memories », où il faut vraiment faire appel à sa mémoire.

Un petit truc pour vous aider à mieux mémoriser les arômes : associer une odeur à un lieu, à une situation, et ranger « l’arôme » dans un tiroir » de votre mémoire, pour la ressortir quand vous la res-sentez. En quelque sorte, le phénomène de la madeleine de Proust est un extraordinaire levier pour la dégustation du vin.

Notez que pour bien identifier les arômes et pour bien déguster tout dépend aussi du verre !

Enfin, la dégustation c’est exprimer ce que l’on ressent en utilisant ses propres mots et parfois en utilisant des métaphores ; non pas pour faire « pro », mais tout simplement donner une image de ce que l’on ressent ! La dégustation (parfois) est vraiment proche de la poésie !

Principaux cépages et arômes de base (et comment les prononcer !)

Pour mieux vous aider, quelques bases sur les principaux cépage avant de vous lancer.

Blanc :

  • Sauvignon Blanc ("Sovijnón blɑ̃n) : agrumes, fruits exotiques, bourgeon de cassis, silex, poivre vert.
  • Chardonnay  ("Schardoné") : pomme, acacia, poire, amande.
  • Pinot Grigio ("Pinoh Gridschio") : poire, pêche, miel, épice, fruits exotiques.

Rouge :

  • Cabernet Sauvignon („Kaberné Sovijnón) : cassis, cerise noire, réglisse, poivre-poivron, cèdre, tabac.
  • Merlot („Merloh“) : fraise, framboise, groseille, cerise rouge, prune, épice. 
  • Shiraz alias Syrah („Schiras“ alias „Sirah“) : cassis, violette, poivre, myrtille, mûre, graphite, chocolat.
  • Cabernet Franc („Kaberné Frɑ̃n“) : fraise, groseille, violette, poivron. 
  • Tempranillo („Tempraniljo“) fraise, pruneau, réglisse.
  • Pinot Noir („Pinoh Noahr“) cerise, griotte, poivre, cuir, humus.

Ensuite, en fonction de l’élevage, du terroir et de la conservation du vin, les arômes diffèrent et évoluent. L’élevage en barriques apporte des notes vanillées, grillées, et il complète et « patine » la structure du vin.

Quel vin sur quel plat ?

Vous vous posez probablement cette question encore et encore, non ? Pour tirer le meilleur parti de votre combinaison plat et vin, sans jamais vous ridiculiser lors d'un dîner devant vos amis, nous avons créé un petit aide-mémoire pour vous !

 

Si vous décidez de cuisiner classique, respecter les couleurs du plat pour choisir le vin. C'est très simple et facile.

« Classic food »

  • Viandes blanches (poulet, dinde, veau) : vin blanc (ex. à base de Chardonnay, Pinot Blanc).
  • Viandes rouges (bœuf, agneau, canard) : vin rouge (Merlot / Syrah / Cabernet). 
  • Plat epicé : vin épicé riche en alcool voire élevé en barrique. 
  • Sushis (poisson chaire pâle) :  vin blanc (Pinot Grigio, Chardonnay, Sauvignon). 
  • Poisson (chaire sombre comme le thon) : vin rouge (à base de Pinot Noir).
  • Fromages : vin blanc (élevage en barrique). Pour info : le fromage à déguster avec du rouge, c'est un mythe : plutôt de la vieille école ! Si vous désirez servir un rouge alors choisir des fromages affinés. Et, pas de vieux millésime, ouvrir la bouteille à l'avance. 
  • Tex Mex : vin rouge (Malbec / Carmenère). 
  • Chocolat Noir : rouge corsé et puissant (Shiraz) alcool 14-15%vol
  • Pizza : rouge facile souple  (Merlot).  
  • BBQ (saveurs de l’été) : vin rosé  (la tomate aime le vin rosé !).

« Finger food »

Hamburger, Nachos… Pop-Corn, et avec ça, on boit quoi ?

Si vous vous êtes toujours demandé quel vin convient le mieux à votre « Junk Food » préférée, voici la réponse parfaite à ce que vous aimez «grignoter » :

Pommes frites & Bulles

L’effervescence acidulée neutralise le goût salé des pommes frites. De manière générale, la friture (ex. fish & ships) se marie très bien aux bulles. Le picotement des bulles réveille le palais et ouvre l’appétit pour la bouchée d’après !

Casa Valduga - Arte - Bresil

Chicken wings & Pinot Noir

Le poulet grillé épicé va très bien avec le caractère du Pinot Noir. La combinaison de ces arômes produit l’effet savoureux en bouche, que l’on appelle « Umami » (prononcé Oumami).

L'umami est la cinquième saveur détectée par la langue, après le salé, le sucré , l'acide et l'amer. En japonais, le terme umami signifie « délicieux, savoureux ». La saveur umami est un goût plaisant, proche du sucré (Yeap encore un nouveau mot pour rayonner en société 😊).

The Ned Pinot Noir Nouvelle Zelande

Pop-corn & Chardonnay

Au goût noisette/amande du Chardonnay, rien de mieux que des Pop-corn chauds et légèrement beurrés ! Idéalement, un chardonnay avec un léger élevage en barrique : son coté vanillée et toasté va harmoniser parfaitement avec le sucre naturel du maïs ; à défaut de chardonnay, un Pinot Blanc.

Killka Chardonnay - Argentine

Pizza & Merlot

Combiner Pizza et Vin, les italiens le font tous les jours ! Idéal pour faire ressortir toutes les saveurs de la « Quattro Stagioni », un rouge (comme le Merlot) avec de beaux arômes de fruits rouges et une belle fraîcheur conviendra à merveille.

Apaltagua - Gran Verano Merlot - Chili

Hamburger & Malbec

Authentique Hamburger avec des crudités, des condiments ou des sauces d’accompagnement, un vin rouge « juteux », dense, épicé, plutôt charnu va faire parfaitement l’affaire : un Malbec, c’est impec !

Montes - Kaiken - Malbec - Argentine

Chocolat & Shiraz

Le goût intense du chocolat noir ne supporte pas n’importe quel vin. Il faut opter pour un vin riche en alcool (14% vol, voire plus) aux arômes de fruits très mûrs, et avec un élevage en barrique.

Shiraz(ou Syrah) d’Australie, c'est topissime.

Sons of Eden- Cahoots - Shiraz - Australie

Nachos & Sauvignon Blanc

Nachos au fromage, ou avec sauces Dips au fromage, ont besoin d’un vin blanc léger et aux arômes d’agrumes.

Bingo, Apéro, Sauvignon, c’est bon !

The Ned Waihopai River - Sauvignon - Nouvelle Zelande

Sushi & Pinot Grigio

Aspect salé de la sauce soja, piquant du wazabi, acidité du gingembre mariné, côté pâteux du riz et frais du poisson. Rien que ça, en priorité, on opte pour un vin blanc : Pinot Grigio, banco !

Borgo - Pinot Grigio - Italie

En espérant que tous ces petits conseils d’achat et de dégustation vous seront utiles. Vous l’aurez compris, "L'esprit Wine Hacker" c’est vous emmener, en matière de vin, là où on ne serait jamais allé... La meilleure option est donc de se laisser guider par sa soif de découvertes !

Régalez-nous de vos commentaires et de vos découvertes. Faites-nous partager vos aventures gustatives !

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly